Archive | janvier, 2010

Demo sur le grill #février10

30 Jan

The Album : ZO 1847

The album= 1 ex Austin Lace et un ex Mosaic Eyes.

Pop cotonneuse, discrètement électronique et qui se rêverait cinématique.

Best of 2009 de Carla Vandereecken

9 Jan

Orchestre National de Jazz, Around Robert Wyatt (UO4790)

On aurait pu craindre le pire : l’Orchestre National de Jazz qui s’en prend à Robert Wyatt… Et pourtant, on reconnaît bien ici le Robert Wyatt surprenant, envoûtant, meêm chanté par d’autres interprètes (et non des moindres : Rokia Traore, Camille, Arno, Daniel Darc,…). Les arrangements orchestraux accompagnent les voix, dans le sens bien littéral du terme : ils « accompagnent » la voix, c’est-à-dire que la voix est enregistrée d’abord, dégage une émotion propre, à l’arrangement et à l’orchestre ensuite d’habiller cette émotion, de ne surtout pas la dénaturer mais au contraire de la mettre en valeur, et c’est tout simplement somptueusement réussi.

Gary Peacock et Marc Copland, Insight (UP3168)

Marc Copland, qui a commencé une carrière de saxophoniste avant de devenir pianiste, nous propose ici un duo tout en finesse et musicalité, avec le non moins célèbre contrebassiste Gary Peacock.

Antony and the Johnsons, The Crying Light (XA598Q)

Une voix éthérée, délicate, presqu’angélique. En fusion totale avec les arrangements d’une subtilité exceptionnelle, la voix d’Antony dégage une aura émotionnelle envoûtante. A écouter absolument.

Archie Shepp, Phat Jam in Milano (US3614)

Mélange de jazz, soul, funk, hip-hop. Ce grand saxophoniste, légende du jazz incontestée, se fait connaître également depuis quelques années dans le monde du hip-hop. On retrouve d’ailleurs dans ce disque des musiciens comme Maddox Napoleon et Hamid Drake, dont les noms apparaissent également sur l’un des coups de cœur de mon collègue Benoit, l’album Big Appetite de Iswhat ?!  Archie Shepp, du haut de son grand âge, nous donne ici avec sa formation Phat Jam une excellente fusion de jazz et hip-hop.

%d blogueurs aiment cette page :