Mr Brainwash : le Guetta du street art

7 Avr

Docu-reportage à propos de la réussite d’un « petit Français » qui décroche la timbale du « grand rêve américain » ou un « mockumentary » sur les dérives du marché de l’art actuel ? Troublant.

tgLa première partie distille un petit goût de déjà-vu télévisuel. Une caméra atteinte de bougeotte caractérisée file le train d’un quarantenaire à la douille sympathique et plutôt bonhomme. Un envahissant commentaire façon téléréalité en surplomb se répand en détails inutiles et retire illico au spectateur la plus petite velléité d’anticipation. Thierry Guetta est un Frenchy visiblement débrouillard, car, débarqué à Los Angeles à la fin de son adolescence avec son enthousiasme pour seul bagage, il y a fait souche et semble avoir eu la baraka en affaires, notamment dans la récupération de vieilles nippes qu’il refourgue à prix d’or. « Sa face cachée » est celle d’un homme qui ne lâche jamais sa caméra, mitraille tout ce qui se présente à portée d’objectif et accumule des tonnes de pellicules sans personne pour les visionner ensuite. Ses pérégrinations filmiques l’amènent sur le champ de l’art ou du street art où son cousin (pseudo : Invader) s’est fait un nom, une signature. Un « art urbain » qui, par-delà de ses caractéristiques techniques et esthétiques propres (motifs reproductibles, recours abondant au graffiti, pochoir, installations et stickers), son éphémère, mais évidente prolifération (touche les mégalopoles du monde entier à la manière des tags), a fini par générer un « buzz » rapidement converti en un business lucratif, et possède évidemment ses chefs de file. Parmi eux, le mystérieux Banksy (identité inconnue, visage caché et voix trafiquée à l’écran) que le chanceux Guetta a l’occasion de rencontrer et même de convaincre de se laisser filmer, ainsi que d’autres porte-étendards du street art.

Et Exit Through the Gift Shop d’opérer un basculement radical de perspective qui voit l’artiste anglais, après visionnage de Life Remonte Control – condensé « irregardable » de la montagne de matière brute accumulée par Guetta, s’emparer à son tour de la caméra et consigner, l’abracadabrante métamorphose d’un touche-à-tout en valeur montante de l’art urbain. « MrBrainwash », pseudonyme artistique (c’est la règle) de Guetta, se révèle un élève zélé qui semble dépenser plus d’énergie à promotionner un travail « en chantier », qu’à se risquer à un début de théorisation de celui-ci (et que les mauvaises langues résument à une resucée appliquée du style Banksy matinée de tics « warholiens »). C’est que vidé de sa charge critique et de son acidité humoristique « so british » (Banksy a imprimé des livres sterling à l’effigie de Lady Di), apprivoisé dans un espace clos, et présenté le nez creux à une presse qui compte comme « The next big thing », le street art de MrBrainwash s’avère bien vite un commerce des plus juteux, avec à sa tête, un petit patron toujours attachant, mais déjà si mégalomane.

Entouré de ses nouveaux amis – figures médiatiques de premier plan, collectionneurs fortunés et journalistes d’art – MrBrainwash / Thierry Guetta incarne à merveille la dérive monétariste et la perversion / récupération d’un art raccord à son époque, et destiné au départ à réinvestir, même provisoirement, l’espace public, en particulier ses interstices les plus dépersonnalisés.

Enfin, même si une pointe d’ambiguïté demeure quant à la vraisemblance de l’identité artistique de MrBrainwash, ce qu’une pochette d’un disque de Madonna réalisée en 2009 par ses soins et un procès intenté par le photographe Glen Friedman tendraient finalement à accréditer, c’est davantage dans l’originalité du parcours d’un épigone artistique doté d’un sens inné de l’opportunisme qui recueille les dividendes rarement octroyés de gloire et de richesse promis par le grand rêve américain que se niche l’intérêt principal d’Exit Through the Gift Shop. Instructif.

Yannick Hustache

EXIT THROUGH THE GIFT SHOP – (FAITES LE MUR) – DVD ­ FAITES LE MUR – (EXIT THROUGH THE GIFT SHOP) – DVD – TC3251

Pochette TC3251.

Où emprunter, détails…

selec21

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :