Lars DANIELSSON « Liberetto »

8 Fév

Image

Ce disque est un chef-d’oeuvre de sobriété et de force introspective propre au jazz nordique. Les pièces magifiquement composées et arrangées révèlent une délicatesse sans faille, très mélodique. Le dialogue complice et insolite du contrebassiste suédois aux côtés d’un jeune pianiste arménien très prometteur, Tigran Hamasyan, nous régale de très beaux moments lyriques, où les influences classiques se mêlent superbement aux courants jazz et traditionnel. L’album s’ouvre avec le morceau « Yerevan », qui nous plonge d’emblée dans une atmosphère éthérée, avec la trompette en sourdine d’Arve Henriksen, musicien du groupe d’avant-garde Supersilent. On remarquera également le titre « Day One » , miniature impressionniste d’un raffinement extrême, où le batteur de feu EST, Magnus Öström, donne une belle ponctuation, toujours en recherche de nouvelles sonorités subtiles.

Carla Vandereecken

(Ce cd est empruntable à la médiathèque de l’ULB sous la référence : UD0864)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :