Soupçons : la dernière chance (The staircase)

24 Avr

Image

En 2002 Jean-Xavier de Lestrade recevait l’Oscar du documentaire pour « Un coupable idéal » plongée au cœur de l’enquête et du procès bâclé d’un adolescent noir accusé de crime.

Trois ans plus tard le réalisateur filmait une autre affaire au résultat tout aussi dérangeant. Dans « Soupçons » l’accusé blanc, riche et heureux est suspecté de la mort de sa femme aimée découverte en sang au pied de l’escalier de leur imposante maison. Michael Peterson sera condamné à la perpétuité pour d’aussi mauvaises raisons que le jeune Brenton Butler.

Il fera appel en 2010 aidé par son avocat ébranlé par le verdict. C’est cette dernière étape que nous suivons ici, celle dont dépendra la libération de Peterson après 8 ans d’incarcération. De nouveaux éléments sont découverts faisant apparaître d’autres failles dans le système juridique américain.

Aussi efficaces et passionnants que certains thrillers les films de de Lestrade nous obligent à réfléchir à l’éternel problème de la justice et de la façon dont il faut la rendre.

Véronique Broes

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :